Dictionnaire des artisans de l'imprimé à Québec: où l'on trouve d

Éditeur HUIT
Paru le
Papier ISBN: 9782921707336
Disponibilité en librairie :
Quantité

« Aujourd'hui à midi, M. Parent, éditeur, et M. Fréchette, imprimeur de ce journal, ont été arrêtés et mis en prison. Il n'est pas besoin de dire que ceci va entraîner des dérangements, de l'interruption pour le moins dans la publication de ce journal. Nous ne pouvons en dire davantage. » (Le Ca­na­dien, 26 décembre 1838.) Aux xviiie et xixe siècles, Québec fut longtemps au coeur de la production et de la distribution de l'imprimé francophone et anglophone au Canada. Mais dans cette ville où cohabitaient Canadiens, Anglais, Écossais, Irlandais, Français, Américains, Allemands, etc., quels furent les acteurs qui préparèrent et propagèrent ces livres et périodiques qui circulèrent jadis et dont plusieurs constituent des linéaments distinctifs de notre identité culturelle ? Quels auxiliaires accompagnèrent et favorisèrent les auteurs ? Dans quelles conditions économiques et sociales parurent et rayonnèrent leurs créations ? Le Dictionnaire des artisans de l'imprimé à Québec fournit des réponses à ces questions en faisant connaître ces artisans méconnus, à chacune des étapes du parcours de l'imprimé : des papetiers (Logan, McDonald, les familles Ford et Reid...), des fondeurs (Drysdale, Wilson, les Tweddell, père et fils...), des graveurs (Hochstetter, Hund, Montminy, Short...), des imprimeurs et éditeurs (Brousseau, Carrel, Côté, Lelièvre, Shadgett...), des relieurs (Chabot, Laviolette, les frères Dredge, les familles Hianveux dit Lafrance et Ruthven...), des libraires (Garneau, Gastonguay, Kirouac, Langlais, Sinclair...), des encanteurs (Balzaretti, Maxham, Woolsey, Reiffenstein...) ainsi que des marchands de journaux (Alexander, Holiwell, les frères Béland...), de musique en feuilles (Lavigueur, Morgan, Dagnault, Foisy, la famille Wyse...) et de gravures (Bélanger, Henry, les frères Morency...), qui furent tous, matériellement et pratiquement, les procréateurs de notre vie intellectuelle.Cet ouvrage exhaustif, qui regroupe 612 entrées et des bibliographies totalisant 6 843 titres de livres, périodiques ou documents divers (partitions musicales, cartes géographiques, affiches...), présente chacun des intervenants du domaine de l'imprimé à Québec de 1764 à 1900, dont certains poursuivirent leur carrière jusque dans le xxe siècle, incluant des associations (l'Union typographique...), des institutions (le Dépôt de livres du Département de l'instruction publique...) et des entreprises (la Compagnie d'imprimerie Le Soleil...). À la suite des William Brown, Thomas Gilmore, William Moore et des familles Neilson et Cary, pionniers de cette industrie en devenir, toute une société besogneuse se déploie et revit ici, où rivalisent tout autant que collaborent hommes et femmes, francophones et anglophones, catholiques et protestants, conservateurs et réformistes, patrons et employés. Une introduction panoramique ainsi que des synthèses chronologiques précèdent cette documentation, étayée par une iconographie variée comptant 434 illustrations. L'infrastructure du livre à Québec ainsi révélée, son histoire et les mérites de ses artisans peuvent être pleinement appréciés. Les auteursRémi Ferland enseigne la grammaire et la littérature à l'Université Laval. Sa thèse de doctorat a porté sur les procédés de rhétorique dans les Relations des jésuites en Nouvelle-France, puis il s'est intéressé à la littérature québécoise du xixe siècle, publiant dix éditions critiques d'oeuvres de cette période. Il a fondé les Éditions Huit en 1991. Jean Levasseur est professeur de littérature québécoise à l'Université Bishop's. Spécialiste du xixe siècle, il a publié trois éditions critiques d'ouvrages jusqu'alors effacés de la mémoire collective, ainsi que, texte plus contemporain, une analyse de la rhétorique employée par les médias lors du référendum québécois de 1995.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres